Quand tu rankes sur Qwanturank

Qwant est un moteur de recherche d’origine française. L’idée de sa création a germé au cours de l’année 2011. Il est l’œuvre de Eric Léandri, Jean-Manuel Rozan et de Patrick Constant. Il est lancé officiellement le 16 février 2013. Il a à son actif près de 21 millions de visiteurs. Il met à la disposition des utilisateurs divers services. L’une des nouveautés de Qwant est le concours Qwanturank. Quelle est l’historique, les spécificités, les services et les innovations de ce moteur de recherche ? Quelle est la particularité du concours Qwanturank ?

Qu’est-ce que le moteur de recherche Qwant?

Qwant est un moteur de recherche assez récent. Il est très original. Son slogan est « Le moteur de recherche qui respecte votre vie privée ». Il a son siège social à Paris. Il est multilingue. En effet, il est décliné en anglais, français, allemand, espagnol, italien, russe, portugais, néerlandais, polonais et dans certaines langues régionales. Il opère dans 42 pays en 28 langues. Les fondateurs de ce moteur de recherche innovant sont Jean-Manuel Rozan, Eric Léandri et Patrick Constant. Il a été lancé le 16 février 2013 en France après 2 années de développement et de recherche. Ce moteur de recherche européen ne cesse de grandir et surtout d’innover. Il a la particularité de pas vendre les données personnelles ni de tracer les utilisateurs. Il est de loin préféré à Google qui ne pratique que le commerce de données personnelles. La dernière version proposée aux utilisateurs a un design épuré et moderne. Son ergonomie vise l’expérience utilisateur. Les nouvelles fonctionnalités de recherche sont bien approfondies. L’interface de Qwant est adaptée aux tablettes et mobiles. Sur le moteur, on retrouve un onglet shopping. Il recense les offres de tous les marchands partenaires.

Les sous-moteurs facilitent la recherche d’images, de vidéos, de publications et d’actualités sur les réseaux sociaux. Qwant n’utilise point de trackers, de cookies tiers, de publicité native et de ciblage comportemental. Il existe bien évidemment sous la forme de plusieurs services. Il s’agit de Qwick, Qwant Junior, Qwant School, Qwant Music, Qwant Maps, Qwant Causes, Masq by Qwant, Qwant Mail, Qwant Pay, Qwant Home, Qwant School et Team Qwant.

L’historique du moteur de recherche Qwant

Qwant a été mis sur les fonts baptismaux à Nice en juin 2011. Ses créateurs l’ont baptisé la Suisse de l’Internet compte tenu de l’absence de traçage des usagers. La version bêta de ce moteur de recherche est lancée officiellement le 16 février 2013. Cela s’est fait en 35 langues et dans 15 pays. Il a fallu attendre le 4 juillet 2013 pour avoir la version définitive en français. La société ouvre son capital à d’autres groupes. Il enregistre comme premier actionnaire le groupe d’édition Axel Springer. C’était en juin 2014. A hauteur de 20 %, ce groupe allemand a suggéré d’étendre les activités de l’entreprise à plusieurs pays dans le monde. L’objectif est de faire une véritable concurrence à Google Actualités.

Qwant a dévoilé le 14 avril 2015 sa seconde version. L’interface graphique du moteur de recherche a été modifiée du coup. La Banque européenne d’investissement a décidé en octobre 2015 de financer la société à hauteur de 25 millions d’euros pour étendre ses offres dans toute l’Europe.

La plateforme prétend avoir 21 millions de visites en mai 2016. 50 % des visites viennent des requêtes de France contre 30 % d’Allemagne.

Un partenariat solide a été conclu le 4 juillet 2016 entre Qwant et Mozilla Foundation. Une version nouvelle du navigateur Firefox est issue de ce partenariat. Elle vise à optimiser l’usage de Qwant. L’application mobile du moteur de recherche est rendue disponible le 2 août 2016. Cette opportunité a permis à Qwant de réaliser un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros. L’application pour Smartphones iOS et Android de Qwant est rendue public en janvier 2017. Elle intègre le navigateur Liberty. Elle permet de naviguer en ligne sans être pisté. Il n’a fallu qu’une année pour que ce partenariat ne s’envole en éclats. Les dirigeants de Qwant ont découvert des mouchards au niveau de l’application.

Une levée de fonds de 18,5 millions d’euros a été réalisée en février 2017. Les perspectives de Qwant sont d’investir au moins 300 millions d’euros dans les années à venir. La société a acquis en avril 2017 les supercalculateurs de marque Nvidia. Ils sont destinés à affiner les résultats de recherche.

La conquête de l’Europe s’est renforcée en juin 2017. Il a été lancé une version commode au contexte médiatique et culturel suisse. Le moteur de recherche est disponible dans les langues nationales à savoir italien, allemand et français.

Le partenariat avec Fairphone a permis d’intégrer Qwant dans le smartphone Fairphone 2 comme moteur de recherche. Qwant a racheté Xilopix, le 10 novembre 2017. Cette société située en Lorraine éprouvait d’énormes difficultés financières. Un autre partenariat a été signé avec l’Inria afin de perdre les recherches sur les nouvelles technologies. L’année 2017 a été très prometteuse pour Qwant en matière de partenariats. Fleksy a signé le 29 novembre 2017 un partenariat pour qu’il soit intègré dans le clavier virtuel Fleksy. Le marché chinois a été pris d’assaut en janvier 2018. Des ententes ont été conclues avec les autorités chinoises et entreprises locales. Qwant Junior, en mars 2018 est rédigé en application pour iOS3 et Android.

Un autre contrat a été conclu entre Qwant et le Tour de Corse en mars 2018. La société est devenue un partenaire officiel du rallye automobile et de la chaîne L’Équipe. Les autres partenaires sont Lexibook, Wiko et Easyvoyage et l’Etat français. Pour assoir son sérieux et sa crédibilité, Qwant se félicite de figurer sur la liste des moteurs de recherche utilisables dans les ministères et les administrations françaises. Il a été choisi en effet par le ministère de l’Éducation nationale pour assurer le développement d’une version pour les enfants. Il a été baptisé Qwant Junior.

Le malheur s’est abattu le 28 mars 2018 sur Qwant. Une grande panne s’est déclenchée sur le moteur de recherche. Elle a été provoquée par la combinaison de la hausse du trafic, de l’infrastructure et de l’effet Cambridge Analytica.

Les spécificités de Qwant

Qwant est un moteur de recherche d’origine française. Il est créé à Nice. L’hébergement des infrastructures se fait selon les normes françaises. Très peu de données sont recueillies et sont stockées de manière locale. Elles ne vont point sur le serveur de la société. Avec Qwant, la vie privée est mieux respectée. Il ne trace point ses utilisateurs. L’historique des recherches n’est aucunement conservé comme sur Google. Il n’est conservé que sur l’ordinateur de chaque utilisateur. Les cookies de traçage n’existent point sur Qwant. Ils servent sur d’autres moteurs de recherche pour connaître l’intérêt publicitaire des utilisateurs. Qwant garantit à chaque utilisateur son anonymat. Il possède sa propre technologie d’indexation du web. Ce challenger a permis de le classer dans le top des services Web de la France.

Qwant a développé en outre un moteur de recherche recommandé aux juniors. Il est sécurisé. Il est capable de filtrer les contenus choquants et inadéquats aux enfants de 6 à 12 ans. Ils n’ont pas d’accès à des sites de commerces en ligne, à des pages publicitaires et aux sites pornographiques et violents. Qwant Junior est un moteur de recherche éducatif, instructif et sûr pour tous les enfants. Qwant Music a été créé pour le bonheur des mélomanes à la recherche de radios et de contenus audios.

L’application Qwant mobile disponible sur iOS et Android met à la disposition des navigateurs un navigateur doté d’un environnement sécurisé. Les utilisateurs ne sont pas tracés de la recherche jusqu’aux différents achats en ligne.

L’ergonomie de Qwant fait la différence avec les autres moteurs de recherche.

Le capital de Qwant est européen depuis 2014

La présentation des résultats de recherche sur Qwant fait preuve de clarté. Les résultats sont présentés sous la forme de colonnes. Cette mise en page assure une impression visuelle très confortable comparativement aux listes horizontales. Les résultats de recherche présentent une sélection d’images sous la forme d’un bandeau horizontal. Il suffit à l’internaute d’afficher les vidéos correspondantes. Il clique juste sur le lien correspondant ou sur l’une des catégories afin de réduire la recherche. Avec la catégorie intitulée « Tous », l’internaute a accès à tous les résultats issus du Web, à des articles d’actualité, aux réseaux sociaux particulièrement Twitter, à une fiche descriptive de Wikipédia façonnée par le Qnowledge.

Il est possible de procéder au tri des résultats par ordre de pertinence et de date au niveau de la catégorie Actualités. Les informations sont classées de la plus originale à la plus vieille. La liste des sources utilisées par Qwant est fournie pour chaque actualité. La recherche peut être approfondie en cliquant sur l’une des sources. Il en est de même pour les vidéos et les images. Elles peuvent être triées aussi par taille, par nombre de vues, par pertinence, par sources ou par dates de publication. La présentation des résultats est très soignée. Qwant ne puise pas dans des sources hétérogènes. Il se sert d’une source à la fois.

Qwant ne joue pas non plus à la carte de la quantité en traînant les résultats de recherche sur plusieurs pages. Le moteur de recherche invite d’ailleurs à peaufiner les recherches. Il n’hésite pas à inviter l’internaute à reformuler sa requête. Cette démarche évite aux internautes de parcourir plusieurs pages de résultats non pertinents.

Le bémol de ce moteur de recherche est l’impossibilité de personnaliser les résultats. Toutefois, Masq est une technologie qui permet de personnaliser dans le moteur de recherche les résultats.

Les récentes difficultés de Qwant

Les récentes difficultés de Qwant font croire qu’il s’agit d’une technologie ou d’un moteur de recherche fragile. Divers problèmes techniques se rencontreraient sur ce moteur de recherche. Il a pourtant démarré ses activités sous de beaux auspices. Il a enregistré dans la foulée des soutiens de taille à savoir la Banque européenne d’investissement, l’État français, la Caisse des dépôts et consignations et le groupe allemand Axel Springer. Le moteur de recherche propose plus de résultats qui datent de 2017. Ces informations seraient obsolètes. Il limite le nombre de résultats postés à chaque requête. L’opération est répétée sur plusieurs pages. Des contenus pornographiques et de violences ont été décriés en 2018 avec les sous-titres japonais. Le service Qwant Junior très surveillé fait l’objet de modification à chaque signalement des utilisateurs. Des articles ont mis en doute l’année 2019 la santé financière, la technologie et le management de ce moteur de recherche. Il a traversé une certaine crise de confiance.

L’entreprise afficherait une mauvaise santé financière selon plusieurs journaux. Le chiffre d’affaires aurait baissé en 2018 à 3,7 millions d’euros. Les pertes enregistrées sont estimées à 11,2 millions d’euros. Le management de la société aurait pris un coup avec les deux audits lancés. Il aurait des problèmes répétitifs de management. Les difficultés économiques de la société sont marquées par un report permanent de l’équilibre financier. Elle s’est vue obliger de lancer plusieurs services en plus du moteur de recherche. Sans le soutien financier de l’Etat français, cette société aurait fait faillite. Son indépendance technologique a été remise en cause au fil du temps. Il aurait conclu en effet une entente avec Microsoft pour profiter de son cloud Azure.

Les levées de fonds de Qwant

La levée de fonds constitue l’un des projets de Qwant. La première initiative date remonte à sa création. La startup a réalisé en juillet 2011 une levée de fonds de 2,8 millions d’euros auprès des investisseurs comme Robert Pittman. L’exploit a été réédité en octobre 2015. Qwant a bénéficié d’un investissement de 25 millions d’euros auprès de la Banque européenne d’investissement. Cette dernière a décidé de soutenir les projets de Qwant. Au cours de l’année 2017, la startup française a lancé une autre levée de fonds de 18,5 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts et d’Axel Springer.

Le but visé est de pouvoir développer rapidement sa technologie et certains services afin de mieux rivaliser avec Google. Les 18,5 millions d’euros serviront à développer et à étendre le moteur de recherche en Europe. Elle a réussi à engranger 15 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts et 3,5 millions d’euros chez Axel Springer. En l’espace de 4 ans, la société a réussi à lever comme fonds 53,5 millions d’euros. Cet investissement en fonds propres a pour finalité le développement du moteur de recherche dans toute l’Europe et la mise à disposition d’une technologie d’indexation propre. La vision est de garantir la confidentialité de toutes les données personnelles des utilisateurs. Les actionnaires majoritaires que sont les fondateurs de Qwant ont participé à cette levée de fonds.

Les services Qwant

Qwant met à la disposition de ses utilisateurs un certain nombre de services à savoir Qwick, Qwant Junior, Qwant School, Qwant Music, Qwant Maps, Qwant Causes, Masq by Qwant, Qwant Mail, Qwant Pay, Qwant Home et Team Qwant.

  • Qwant School est une version allégée de Qwant. Elle est destinée aux adolescents, de 10 à 16 ans. Le moteur de recherche est dynamique. Il est actualisé en temps réel. L’utilisateur crée un compte utilisateur. Il est entièrement responsable des informations annoncées au cours de l’inscription
  • Qwant Junior est une autre version allégée du moteur de recherche. Elle est réservée aux enfants dont l’âge varie de 6 à 12 ans. La version bêta est sortie en décembre 2014. Le lancement expérimental a été réalisé dans différentes écoles en France. C’était au cours du mois de janvier 2015. La version définitive est rendue publique le 4 décembre 2015. Elle est exempte de publicité, de traçage et de produits marchands. Il s’agit d’une version sécurisée du moteur de recherche pour les enfants. Les résultats jugés inappropriés ainsi que ceux contenant des actes de violence, de la haine et de la pornographie sont filtrés de manière automatique
  • Qwant Music est une vision plus verticale de la recherche. Elle donne accès à des contenus exclusifs tels que des descriptifs détaillés, des évaluations et des vidéos live sur twitch. La version bêta a été lancée le 3 juin 2016 pour permettre la recherche des albums, des artistes et des titres. Au cours du mois de septembre 2017, la société a détaché sous forme d’une filiale Qwant Music. Son siège social est désormais à Ajaccio en Corse. Il faut attendre le 8 juin 2018 pour avoir accès à la version finale. Un partenariat a été noué avec Qobuz, le service de streaming et de téléchargement de musique. Les utilisateurs de Qwant peuvent écouter donc en ligne l’intégralité en qualité CD de tous les titres présentés par ce moteur de recherche. Qwant Music a une interface intuitive dédiée non seulement aux artistes mais aussi aux fans
  • Qwant Causes est un service lancé le 14 mai 2019. Il permet aux internautes de procéder au financement des associations. Ils visionnent les publicités au cours des recherches. Son principe est identique à Ecosia et à Lilo. Le partenariat avec HelloAsso a permis le versement d’importants dons
  • Qwant Maps est un service de cartographie. Il est également un service de stockage pour les données personnelles. Il prend appui sur OpenStreetMap. Qwant Earth et Qwant Maps proposent aux utilisateurs de la recherche d’itinéraires sans aucun pistage. Le partenariat avec la société d’origine allemande OpenX a permis d’intégrer un webmail au moteur de recherche. La version bêta est sortie le 27 juin 2019
  • Qwant Mail est un service de messagerie sécurisée. Il est pour l’heure en développement. La version alpha a été publiée le 4 décembre 2018. La sortie de la version définitive annoncée en septembre 2018 a fait l’objet de report. Les raisons évoquées sont les failles de sécurité
  • Qwant Pay est un service de paiement en ligne. Il est en cours de développement. Il vise à introduire sur le marché financier européen un porte-monnaie électronique. Il permettrait de mieux sécuriser les données des clients de banques et institutions financières. Il servirait d’alternative aux portefeuilles électroniques de Apple, Google, Mastercard et Visa. Un partenariat est envisagé avec WeChat
  • Qwant Home est un projet d’assistant vocal. Il est piloté par l’ancien dirigeant de Fairphone, Olivier Hebert
  • Qwant Ads constitue une régie publicitaire. Il s’adresse aux professionnels. Sa sortie est annoncée pour bientôt
  • Qwant IoT est un service établi sur la base de Kuzzle. Il servira de plateforme de gestion et d’exposition de données privées ou publiques provenant des partenariats. Qwant IoT Translate par contre est un service de traduction. Il est basé sur l’intelligence artificielle
  • Qwant Masq Maps est un service qui permettrait aux internautes de procéder au stockage de leurs données personnelles relatives au navigateur sur smartphone ou PC. La version bêta est disponible avec d’authentiques couches d’informations provenant des Pages Jaunes
  • Qwant Games et Qwant Science sont annoncées des variantes du moteur consacrées aux jeux
  • Qwant Sport est le premier moteur de recherche consacré au sport. Il agrège la majorité des données concernant les disciplines sportives
  • Les élus et agents territoriaux ont droit à leur part de services sur Qwant. Qwant Elunum a ainsi vu le jour. Il est issu d’une entente avec Villes Internet
  • Qwant Drive permet à chaque utilisateur de stocker ses propres données
  • Qwant Search est un service qui propose des réponses certaines et précises aux requêtes des utilisateurs. Les résultats s’affichent de manière instantanée sous la barre de recherche. Il n’est plus nécessaire de scroller pour dénicher la bonne info. Qwant Search donne accès à la météo du jour, aux horaires des séances prochaines de ciné, aux dernières infos et aux titres des groupes en vogue. Les internautes ont ainsi droit à tout du Web, aux contenus des réseaux sociaux et aux dernières actualités.
    Pour respecter votre vie privée, nous ne récoltons aucune donnée personnelle. Ni cookie, ni profilage. Vous naviguez sans être tracé. Qwant Search affiche en tête des résultats les dernières actus de votre jeu vidéo du moment
  • Qwant Med & Surgery est un service qui propose des solutions pour le domaine médical. Il est réservé aux hôpitaux, médecins et chercheurs. Il traite les dossiers médicaux confidentiels et participe au développement des outils modernes de protection des données médicales privées

Tous ces services sont accessibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il faut noter que cette accessibilité peut être interrompue pour des raisons techniques ou de force majeure.

Le concours qwanturank.com

Le concours qwanturank.com est organisé par Qwant. Il s’agit d’un concours SEO permettant d’entraîner les algorithmes de classement au niveau du moteur de recherche. Les inscriptions ont été lancées depuis le 2 décembre 2019. Le concours est ouvert à l’ensemble de la communauté SEO.

Le concours qwanturank.com a pour objectif le positionnement d’un site web vierge sur le concept clé qwanturank au niveau de la page de résultats de recherche Qwant.

Les référenceurs seront conviés à user de leurs moyens, de leur temps, de leurs techniques afin de discréditer tous leurs concurrents. Les plus méritants doivent monter dans le top 5 sur qwanturank.

Plusieurs prix sont à gagner à l’issue de ce concours. Le premier prix est un chèque de 20 000 euros. Le deuxième gagnant aura droit à un chèque de 15 000 euros. Le troisième prix est de l’ordre de 8 000. Le quatrième et le cinquième sont respectivement un chèque de 5 000 et de 2 000 euros. Une cagnotte de 50 000 euros sera distribuée aux plus méritants sous l’oeil vigilant d’un huissier de justice. Le verdict du concours est attendu le 3 juin 2020 à 17 heures 00.

Les référenceurs vont devoir soumettre leurs outils à une étude minutieuse. Ils feront preuve d’ingéniosité pour observer et combattre l’algorithme de Qwant.

Ce concours apparait comme une réponse aux nombreuses critiques contre Qwant. Le moteur de recherche accepte être mis à rude épreuve par des experts du référencement. Il chercher à rénover son image de marque au sein de l’écosystème du SEO français. La société veut mieux comprendre les mécanismes de spamdexing en interne pour mieux les combattre.